Quel équipement de pêche ? Cette question est au coeur des préoccupations des 1,5 millions* de personnes en France qui pratiquent cette activité, située entre sport et passion.

Ce loisir de plein air est largement plébiscité, car il se pratique dehors, au contact de la nature et des éléments. Il s’agit parfois d’une activité familiale ou entre amis, mais les pêcheurs avouent préférer pêcher seuls et apprécier ces moments de calme.

Lorsqu’on demande à un pêcheur pourquoi il aime cette activité, c’est la détente, le calme et le fait de pouvoir s’évader quelque temps de la vie quotidienne qui sont mis en avant.

Par ailleurs, c’est un loisir accessible qui ne nécessite pas forcément un budget considérable pour débuter.

Parfois mal considérée, la pêche est cependant une réelle discipline sportive qui regroupe une multitude de pratiques. En effet, il existe différents types de pêche, et chacun a ses spécificités et son matériel adapté.

Les différents types de pêche en rivière et en lac

En fonction de ce que l’on souhaite pêcher et du lieu où on se trouve, les techniques de pêche ne sont pas les mêmes. Il faut également prendre en compte les conditions météorologiques qui peuvent influencer le choix de l’équipement de pêche. Ainsi, on trouve la pêche au coup, au lancer, au toc ou encore à la mouche.

La pêche au coup consiste à amorcer le poisson. Pour cela, il faut lancer dans l’eau des boulettes destinées à attirer le poisson. Cette technique est plutôt statique, c’est-à-dire que vous attendez que le poisson vienne vers vous. Cette façon de pêcher est parfaite pour débuter, car elle ne nécessite pas d’avoir beaucoup de matériel, une canne, un moulinet et un flotteur suffisent.

D’origine pyrénéenne, la pêche au toc est plus sportive. Elle se fait dans des rivières qui ont un courant assez important. Pour capturer le poisson, il faut utiliser un appât vivant comme un ver par exemple. C’est la sensation ressentie dans la main du pêcheur, une sorte de “toc” qui a donné son nom à cette technique de pêche.

Pour pêcher la truite, l’idéal est la pêche à la mouche. Elle doit son appellation au leurre utilisé qui ressemble à une mouche. C’est une technique de pêche de surface, en lac ou en rivière, et de préférence en eau claire. Par ailleurs, elle est plus efficace lorsqu’il y a du courant qui permet de faire s’agiter le leurre.

Enfin, la pêche au lancer consiste à envoyer un appât ou un leurre assez loin puis mouliner pour le ramener vers soi afin que le poisson morde. Cette technique est très sportive et demande de l’expérience avant d’avoir des résultats. Elle exige beaucoup de concentration de la part du pêcheur et celui-ci est constamment en mouvement.

Si les techniques de pêche varient en fonction du lieu (rivière ou étang), elles doivent également s’adapter au poisson recherché. En effet, on ne capture pas un brochet comme une truite. Cela concerne le leurre utilisé, l’équipement de pêche (hameçon, canne, moulinet, etc.) et aussi la technique employée.

Quelle que soit la pêche que vous préférez, elle se pratique en plein air et vous allez donc être dépendant des conditions météorologiques. Alors autant vous équiper au mieux pour passer un moment de détente sans être gêné par les éléments.

Quels sont les indispensables du pêcheur ?

Comme équipement de pêche, vous avez tout prévu : cannes à pêche, moulinet, boîte de pêche, épuisette, etc. Mais avez-vous pensé à votre confort ?

Cette activité se déroule en général sur plusieurs heures (surtout si le poisson est capricieux). Il serait dommage d’écourter votre session de pêche à cause de la pluie, du vent, du froid ou encore des moustiques. Eh oui, près de l’eau ces insectes piqueurs sont souvent très présents ! Le soleil de plomb peut aussi rendre pénibles des sessions de repérage, comme en Argentine par exemple.

Selon la région de France ou du monde où vous allez pêcher, les conditions climatiques peuvent être changeantes et extrêmes. Des pays comme la Suède, la Finlande ou encore la Norvège avec ses Fjords sont très prisés par les pêcheurs. Cependant, il convient de prévoir un équipement adéquat, suffisant et surtout confortable.

L’équipement de base recommandé en premier lieu est des bottes suffisamment hautes pour garder vos pieds au sec. Pour les plus sportifs, il existe aussi des cuissardes qui vous permettent d’aller dans l’eau et pêcher au plus près du poisson. Vous pouvez aussi choisir un pantalon, dit « waders », adapté à la pêche : il est imperméable et surtout résistant au déchirement si vous traversez des fourrés épineux. Pour se protéger de la pluie et du froid, il faut s’équiper d’une parka suffisamment chaude et surtout imperméable. La tenue du pêcheur doit avant tout être confortable et adaptée à la saison. Elle doit également répondre aux attentes des adeptes qui souhaitent pêcher dans toutes les conditions.

De plus, pour certaines pêches pensez au fauteuil pliant qui vous permettra d’attendre confortablement que le poisson se décide à mordre !

Enfin, il convient de vous protéger la tête efficacement et avec le meilleur confort. En effet, il n’est pas question de vous priver de votre passion à cause de la pluie, du vent, du soleil ou encore des moustiques. L’instant de détente et de calme peut vite se transformer en un véritable enfer !

Or, pêcher et tenir un parapluie est rarement pratique, car vous avez besoin de vos deux mains. Et un parapluie, ça prend le vent, tout comme une casquette s’envole si elle n’est pas serrée sur votre tête – ce qui n’est pas vraiment agréable. Les chapeaux à moustiquaire intégrée ne sont pas complètement efficaces car la moustiquaire finit toujours par toucher votre visage. Et c’est là que les insectes piqueront ! Enfin, n’avez-vous jamais pesté contre une capuche qui ne résiste pas au vent ? qui fait tant de bruit dès que vous bougez un peu la tête ? qui vous fait transpirer et vous décoiffe ? Avouons-le, les produits existants ne sont ni très pratiques ni très confortables !

Overcap, un accessoire 3 en 1 indispensable pour vos sessions de pêche

La capuche Overcap est l’équipelent de pêche idéal pour pratiquer en tout confort quelle que soit la météo, sans être encombré ou gêné par un matériel inadapté, comme le témoigne Niels DALET passionné de pêche au lancer :

« J’ai eu l’occasion d’essayer le produit “Overcap” lors de deux sorties de pêche au lac de la Jasse et au fleuve Hérault. Étant pécheur régulier le besoin d’avoir un produit permettant de se protéger de la pluie, du vent ou du soleil est fondamental. Overcap se prête à toutes ces conditions météorologiques et allie simplicité, commodité d’emploi et efficacité de protection (pas d’infiltrations dues à la pluie et une grande résistance au vent). Aucunement encombrant son utilisation convient à toutes les techniques de pêche. Concrètement en action de pêche une fois Overcap mise, elle ne dérange en rien les mouvements tels que le lancer, le ferrage… Ses atouts principaux sont pour moi la protection globale de la tête et de la nuque sans qu’il y ait contact avec le corps et la possibilité de rétracter Overcap sans la perdre vu qu’elle est fixée au sac à dos. J’ai trouvé avec Overcap le produit compatible avec mes besoins. »

Cette capuche se fixe aux bretelles de votre sac à dos grâce à des sangles en velcro qui la maintiennent bien attachée. Elle peut aussi être attachée sur les bretelles d’un chest-pack. Pour ceux qui n’ont pas besoin d’un sac à dos ou d’un chest pack, un harnais spécial a été conçu.

Comme elle est facile à manipuler, vous pouvez la déployer ou la replier à votre guise, en un geste simple et rapide, au moment opportun.

Cette capuche ne vous gêne pas au niveau du visage, car ses armatures fines l’empêchent de se plaquer sur votre tête.

La capuche Overcap peut être complétée avec des accessoires comme une cape de pluie pour protéger votre sac à dos. Très appréciée pour certaines destinations de pêches, la moustiquaire que vous pourrez dérouler devant votre visage – sans toucher celui-ci – sera la meilleure protection contre les midges, sandflies, moustiques ou autres insectes piqueurs.

En conclusion, la pratique de la pêche connaît un succès croissant auprès de jeunes pratiquants. Et l’évolution technique de l’équipement de pêche permet au pratiquant de sortir dans toutes les conditions climatiques en étant toujours bien protégé. Il lui suffit d’adapter ses vêtements en fonction de ses pratiques de pêche et de s’équiper avec des accessoires qui offrent le meilleur confort face aux éléments ou face aux insectes !

 

* Rapport d’activités 2018 de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Facebook
Instagram